Accueil > Thèses > Les applications > theses.fr

theses.fr

theses.fr

theses.fr est le moteur de recherche des thèses de doctorat françaises mis en place par l’ABES en 2011. Cet outil unique est alimenté par les établissements de soutenance. Il recense les thèses en préparation depuis 10 ans dans toute discipline et tout établissement de soutenance ainsi que toutes les thèses soutenues depuis 1985.

theses.fr permet :

- d’identifier un projet doctoral en cours ou achevé,
- de constituer une bibliographie,
- de savoir qui mène ou encadre un projet doctoral en France,
- d’identifier une thèse et ses différentes versions dont celle validée par le jury,
- d’accéder en ligne au texte intégral de la thèse s’il est disponible,
- de savoir dans quelle bibliothèque consulter la thèse,
- de rebondir vers un libraire en ligne pour acheter la thèse.

Pourquoi theses.fr ?

theses.fr est issu du projet « portail des thèses » porté par l’ABES. C’est le moteur de recherche des thèses de doctorat française. Il a ouvert en juillet 2011 et répond à une préconisation du rapport Salençon  qui recommandait, dans le chapitre consacré aux attentes des industriels, la constitution de portails de recherche globaux. Le rapport final du groupe de travail FutuRIS - Entreprise et Recherche Publique proposait de créer un guichet unique pour l’ensemble des thèses.

Objectifs de theses.fr

 theses.fr a pour objectif de faciliter la synergie entre les acteurs des thèses en France. En fédérant l’accès aux thèses françaises validées et en proposant  un bouquet d’informations et de services, depuis le choix du sujet de thèse jusqu’à la valorisation des travaux, il constitue un maillon de la valorisation de la recherche française. Il vise à :

  • valoriser la recherche française,
  • augmenter le rayonnement scientifique des établissements ayant encadré les travaux des docteurs,
  • favoriser l’insertion professionnelle des jeunes chercheurs,
  • rationaliser les filières de signalement des thèses,
  • faciliter l’accès au texte intégral.

Pour améliorer la visibilité des thèses en cours et soutenues, theses.fr  propose une interface qui, en un guichet unique et dans le respect des dispositions sur la propriété intellectuelle :

  • signale les thèses en préparation et les thèses soutenues quel que soit leur support,
  • met en avant la version de soutenance de la thèse soutenue,
  • indexe en plein texte de la thèse soutenue lorsqu'il existe une version électronique,
  • donne accès au texte intégral des thèses soutenues sous forme électronique si tel a été le choix de diffusion.

theses.fr  n’héberge pas les thèses mais donne accès aux documents en ligne en pointant sur les sites de diffusion. Il appartient à chaque établissement de décider du mode d’hébergement de ses thèses.

A qui s’adresse theses.fr ?

  • au monde académique
  • aux doctorants pour leur mise en relation avec les entreprises (recherche de sujet, recherche d’emploi)
  • aux acteurs économiques pour favoriser les transferts de technologie et le recrutement de jeunes docteurs

Types de travaux couverts

theses.fr ne comprend que les thèses de doctorat. Les thèses d’exercice ne sont pas concernées.

Le périmètre de theses.fr porte sur tout le cycle de la vie de la thèse depuis le dépôt du sujet jusqu’à l’après-thèse (commentaires, publications dérivées, articles du chercheur).

Données référencées dans theses.fr

theses.fr  donne aujourd’hui accès aux données de l'application Step (signalement des thèses en préparation) et de l'application Star (dépôt des thèses électroniques). Au cours du premier semestre 2013, les données du Sudoc  relatives aux thèses soutenues depuis 1985 ont également été versées dans theses.fr qu'il s'agisse des versions de soutenance (thèses numériques natives, thèses papier, thèses micro-fichées, thèses numérisées par les établissements) ou des versions « déclinées » comme les éditions commerciales.

A terme, il est prévu que theses.fr s’ouvre à des données extérieures au monde de la documentation. Par exemple, theses.fr pourrait :

  • relayer les annonces de projets de thèses proposés par les entreprises et recensés sur les sites des partenaires,
  • favoriser l’insertion professionnelle des doctorants en les renvoyant aux services de mise en relation avec les entreprises proposées par les partenaires.

Métadonnées, interopérabilité, ouverture

L’essentiel des métadonnées de theses.fr est compatible avec les métadonnées TEF , modèle de données au cœur de Star . Pour couvrir les besoins relatifs aux métadonnées de thèses françaises dans tous leurs états, le modèle TEF est étendu :

  • à l’avant-thèse : les thèses en préparation
  • à l’après-thèse : les déclinaisons de la thèse

theses.fr permet  :

  • d’agréger les informations sur les thèses en cours et soutenues
  • d’ouvrir les données via des API et des flux ATOM  vers des applications tierces
  • d’exploiter les données à des fins bibliométriques

theses.fr a vocation à agréger les informations et à être agrégé, à réutiliser et être réutilisé (mash-up). Les données sont par exemple disponibles dans Isidore .

Droits d’auteur et droits voisins, confidentialité

theses.fr respecte scrupuleusement le cadre juridique en vigueur en ce qui concerne :

  • la propriété intellectuelle et le droit d’auteur : aucun document ne sera diffusé sans autorisation des ayants droit (auteur de la thèse, structure d’accueil et ayants droit d’œuvres incluses dans la thèse),
  • les données personnelles.

Des dispositifs empêchent la publication d’informations et de documents confidentiels : thèses en préparation confidentielles, thèses soutenues sous embargo.

Acteurs et partenaires de theses.fr

Pour mener à bien ce projet, l’ABES a fédéré de nombreux acteurs  :

  • les directions concernées au Ministère de l‘enseignement supérieur et de la recherche (DGESIP, DGRI)
  • les acteurs du dépôt des thèses soutenues, que ce soit sous forme imprimée ou électronique
    • les établissements habilités à délivrer le doctorat
    • l'Atelier national de reproduction des thèses (ANRT) de Lille
    • le Centre informatique national de l'enseignement supérieur (CINES)
    • le Centre pour la communication scientifique directe (CCSD)
    • les établissements dotés d’archives institutionnelles
  • les acteurs du signalement des thèses en préparation
    • les services de gestion des doctorants
    • leurs fournisseurs de services (AMUE, ADUM),
    • Thésa (base de la Conférence des grandes écoles – CGE – hébergée par l’INIST) - Cette base a été fermée depuis et désormais une convention CGE-ABES permet aux grandes écoles de participer au signalement des thèses en préparation via l'application Step.
    • le Fichier central des thèses (FCT) dont la gestion a été transférée en janvier 2010 de l’Université Paris Ouest Nanterre La Défense vers l’ABES. Cette base a été fermée depuis et remplacée par l'application Step
  • les acteurs associatifs et le monde économique
    • l'Association nationale de la recherche et de la technologie (ANRT), notamment pour le dispositif CIFRE
    • l’ABG-Intelli’Agence au titre de sa mission de promotion de la formation par la recherche dans le monde socio-économique et d'aide à l'insertion professionnelle en entreprise des jeunes docteurs de toutes disciplines
    • la Confédération des jeunes chercheurs
    • la Guilde des Doctorants
    • l'ANDES (association nationale des docteurs)
    • le MEDEF
    • la Confédération générale du patronat des petites et moyennes entreprises (CGPME)
  • les acteurs internationaux
    • NTLTD (Networked Digital Library of Theses and Dissertations)
    • DART Europe
    • DRIVER

Pilotage et conduite du projet

Durant la phase projet (2009-2012), le pilotage et le suivi du projet ont été assurés par un comité de définition et d’orientation (CDO).

Composition du comité :

  • 3 représentants du Ministère de l’enseignement supérieur et de la recherche (MISTRD, DGESIP, DGRI)
  • 1 représentant de la Conférence des présidents d’universités (CPU)
  • 1 représentant de la Conférence des grandes écoles (CGE)
  • 1 représentant des formations doctorales dans les établissements habilités
  • 2 représentants de la recherche privée
  • 3 représentants des opérateurs nationaux des thèses en France : INIST, ANRT Lille, CINES
  • 3 représentants d’associations : Association Bernard Gregory, ADBU, AURA
  • représentants de l’ABES : direction, département des études et projets, équipe projet

Les compte rendus des réunions du CDO sont accessibles en ligne :

Remonter