Accueil > Sudoc > Rétroconversion > Un enjeu national

Un enjeu national

Depuis le début des années 1990, la conversion rétrospective des catalogues des bibliothèques universitaires a fait l'objet d'un programme continu de la part des Ministères de l'enseignement supérieur et de la recherche.

  • Deux marchés nationaux, pilotés par le MESR (2001-2004 puis 2005-2009), ont permis la conversion rétrospective de près de 1,8 million de notices par des prestataires. De plus, par le biais des contrats d'établissements, le MESR a pu financer tout ou partie d'opérations spécifiques de conversion rétrospective. Enfin, les établissements membres du réseau Sudoc ont la possibilité d'obtenir des licences gratuites du logiciel client Sudoc pour mener en interne leurs opérations de rétroconversion.
  • En 2011, une étude a été confiée au Bureau van Dijk pour :
    • établir un bilan détaillé des opérations de rétroconversion effectuées dans le Sudoc depuis 2000 ;
    • formuler des propositions permettant à l'ABES d'élaborer un programme d'actions opérationnelles dans le cadre de son contrat d'établissement 2012-2015.

Les conclusions de cette étude sont disponibles dans la synthèse (4 pages) et la présentation , toutes deux rédigées par le Bureau van Dijk.

  • Le Conseil scientifique de l'ABES réuni le 6 juin 2012 a proposé des critères de sélection des futurs projets co-financés par l'ABES. Ceux-ci pourront concerner également du catalogage rétrospectif. Ces recommandations , validées par le Conseil d'administration de l'ABES, déterminent les grands axes de la politique de signalement rétrospectif dans le Sudoc pour la période 2012-2015.
Remonter