Accueil > Sudoc > Prêt entre bibliothèques (PEB) > Modernisation du PEB

Modernisation du PEB - Archives du projet

"Constatant que la quasi-totalité des outils et services de PEB/FDD utilisés en France sont soit obsolètes, soit en fin de vie (RefDoc, PIB, Supeb), le MESRI a confié mi 2018 au Centre technique du Livre de l’Enseignement supérieur (CTLeS) le pilotage de la mission de rénovation de ce service. A terme, il doit permettre d’échanger simplement des documents sous forme électronique ou de livrer des documents papier sur l’ensemble du territoire national. De par son rôle dans la gestion du PEB et des plans de conservation partagée, l’Abes se positionne comme l’un des partenaires privilégié du CTLeS pour travailler sur la refonte du PEB/FDD pour l’ESR"

- voir Action 14 du PE 2018-2021 : Accompagner la rénovation du Prêt entre Bibliothèques (PEB) et de la Fourniture de Documents à Distance (FDD)

BSN8  :   "Fourniture de documents / Prêt entre bibliothèques" - Archives

De 2011 à 2012, une étude a été réalisée dans le cadre de la Bibliothèque Scientifique Numérique (BSN8) pour la conception d'un guichet unique afin d'améliorer la convergence entre les opérateurs nationaux de fourniture de documents,

Groupe de Travail "Modernisation du PEB" - Archives

En 2010, l’Abes a lancé une réflexion sur la modernisation du PEB qui incluait la "Fourniture dématérialisée de documents" (FDD). Ce projet s'appuyait sur un groupe de travail composé des représentants des principaux acteurs des réseaux de fourniture de documents relevant de l’ESR.

Ce groupe de travail, réuni la première fois le 22 février 2010, s’est appuyé sur le rapport réalisé  en 2006 par le cabinet Six et Dix à la demande de l’Association des Utilisateurs des réseaux de l'Abes (AURA). Ce rapport dressait le constat d’un réseau en déclin continu (demandes émises via SUPEB : - 42% entre 2003 et 2008) dont les processus de traitement, tant techniques qu’administratifs, étaient "estimés archaïques". Plusieurs scénarios y étaient esquissés pour la modernisation du PEB, suite au constat que les pays disposant d’un service de FDD moderne et dotés d’une véritable politique de service, enregistraient une stabilisation voire une progression des transactions.

Pour guider ses réflexions, le groupe de travail s’est appuyé sur les principes du Manifeste pour une révision du partage des ressources (engagement sur les délais de fourniture, choix par l’utilisateur du format de fourniture et de livraison, coût raisonnable, paiement en ligne, intégration à des réseaux internationaux...). Une Charte de qualité du prêt entre bibliothèques finalisée par l’AURA en a découlé. Cette charte, disponible sur le site de l'ADBU (depuis la fusion de l’AURA dans l'ADBU-Commission SSI) propose deux versions : l’une à destination des services PEB, l’autre à destination des usagers.

Remonter